Il était une fois

Comment tout a commencé ?

Fondateur Voir La Vie

Tout a commencé par un pur hasard (comme toujours), avec la complicité du Père Georges RUFFIO. Alors que Paul GIL et Nicolas GERAKIS étaient à la responsabilité de la Communauté Emmaüs de la Pointe-Rouge (Marseille), Georges officiait en Guinée comme père instructeur. Dans une de ses correspondances, il les alertait d’un cas de cataracte chez une jeune fillette de 8 ans. Septiques, il lui a été demandé de réviser son diagnostic, pensant que ce type de pathologie ne s’appliquait qu’aux personnes âgées.

Betty souffrait bien d’une cataracte congénitale bilatérale. Une cécité complète l’attendait sous peu sans une intervention chirurgicale inévitable. Nous étions en 1993. Une première mission a détecté bien d’autres cas d’enfants touchés aussi par la maladie. A l’idée de les opérer tous à Marseille s’est rapidement substituée celle de monter une structure ophtalmologique opératoire dans le pays.

Pendant une dizaine d’années, Betty et 50 autres enfants ont été accueillis en France pour des opérations particulièrement délicates à réaliser sur place. Pendant ce temps, nous avons cherché, repéré, annexé, équipé et formé la toute première unité ophtalmologique guinéenne capable de pratiquer des opérations d’extraction extra-capsulaire du cristallin. Dix autres se sont créées par la suite.

30 ans plus tard, la motivation est la même. Paul, président-fondateur nous a quitté. Les administrateurs se sont succédés, la Guinée a accueilli le Bénin et le Sénégal, autres pays terrains d’actions de nos programmes. Des médecins locaux formés se comptent désormais par dizaines et les populations isolées sont visitées par nos unités mobiles.
Nous avons développé l’optique, favorisé la prévention, ciblé les enfants pour leur éviter une déscolarisation due à des problèmes de vision. Nous avons conventionné toutes nos unités avec les programmes de santé publique de tous les pays dans lesquels nous intervenons. Nous avons noué des partenariats avec des ONG locales pour toujours plus d’efficacité.

Voir La Vie offre aux bénéficiaires de ses programmes humanitaires l’opportunité d’ouvrir à nouveau les yeux sur la vie. Cela implique un dynamisme permanent pour structurer, organiser et agir auprès de ceux qui nous motivent et nous rendent, en retour, tout l’espoir qu’ils portent en nous.

Panier
Retour en haut