Un protocole sinon rien

par | 23 Mar 2018 | Actualités

Depuis le retrait de l’association Au Cœur des Hommes du programme ophtalmologique du Benin, Voir la Vie a récupéré la maîtrise d’ouvrage de l’unité de Pobè inaugurée en octobre 2016. Cette montée en première ligne implique notre ONG dans la poursuite des activités de prise en charge des maladies oculaires du Plateau, très vaste région dont la ville de Pobè est la toute nouvelle préfecture. Récemment détaché de Porto Novo dont il dépendait, le territoire de Pobè est devenu une région administrative à part entière. Notre unité ophtalmologique, basée au sein d’un hôpital de zone voue à devenir hôpital de région, prend d’autant plus d’importance qu’elle doit être aujourd’hui en capacité de répondre aux besoins d’une population comptant pas moins de 400 000 personnes. Pour ce faire, il nous fallait conventionner les droits et devoirs de notre association sur le sol béninois. C’est chose faite depuis le 30 avril où nous avons signé un protocole d’accord avec le Ministère de la Santé. Ce document cadre défini les fondamentaux qui lient les signataires. Par la création de l’unité et la supervision qui s’applique, Voir la Vie a rempli ses engagements. Il en attend de même des autorités locales qui doivent boucler la nomination d’un personnel de santé que nous irons ensuite former pour améliorer la prise en charge des populations, organiser des missions rurales de chirurgies de la cataracte et développer le secteur optique. Un petit papier pour une grande aventure.